RECHERCHE ET INNOVATION

Recherche et innovation en extraction végétale

L’innovation technologique joue un rôle essentiel au sein de notre Entreprise : c’est en effet sur le travail de notre équipe que repose la réussite de nos nouveaux actifs cosmétiques. 

Les procédés d’extraction développés par Phenobio visent à permettre une haute extraction des familles de composés d’intérêt. Ainsi, nos méthodes d’extraction sont issues des dernières avancées scientifiques, tels que l’eau subcritique ou les champs électriques pulsés.

L’eau subcritique : une alternative aux solvants organiques pour l’extraction des substances naturelles

Sous certaines conditions de température et de pression, les propriétés physico-chimiques de l'eau sont modifiées et l'eau passe à l’état subcritiquediagramme. A des températures comprises entre 100°C mais inférieures au point critique (374°C) et à des pressions inférieures à 221 bar, l’eau reste à l’état liquide mais se transforme en un solvant aux propriétés particulièrement intéressantes dans le domaine de l’extraction végétale.
Dans ces conditions, la viscosité et la tension de surface de l’eau subcritique sont inférieures à celle de l’eau à température ambiante, sa diffusivité augmente et sa constante diélectrique devient proche de celle de solvants organiques tels que l’éthanol ou l’acétone. Il en résulte une meilleure pénétration du solvant dans la matrice végétale, un transfert de masse amélioré et un taux de diffusion plus rapide donc des rendements d’extraction plus élevés avec des temps de contact très courts.

L’eau subcritique peut ainsi remplacer certains solvants organiques qui peuvent être toxiques et dangereux à manipuler, et apparaît comme une alternative originale, rapide et efficace pour l’extraction de substances naturelles. Plusieurs applications industrielles sont envisageables, en particulier à partir de biomasse végétale, dans les secteurs de la cosmétique, des compléments alimentaires mais aussi de la pharmacie.

Phenobio est aujourd'hui le seul fournisseur français d’actifs cosmétiques issus du procédé d'extraction à l'eau subcritique.

Dans le contexte actuel du développement durable, le procédé d’extraction à l’eau subcritique satisfait pleinement à certains principes de la chimie verte, notamment :

  • l’absence d’émission de composés organiques volatils (COV),
  • la sécurité de mise en oeuvre du procédé : pas de risque d’inflammabilité ni d’explosivité
  • l’absence de toxicité, tant pour les opérateurs qu’au niveau des produits